Bien-être

Les pires expressions sur la grossesse

En ce jour de galette des rois, on fait un tour d’horizon des pires expressions sur la grossesse.

Personne ne vous a encore fait la blague au moment où vous allez mettre la galette au four pour la réchauffer, « elle y est pas déjà ? Au four ? La brioche ? » ? Non ? Ne vous en faites pas, ça viendra, préparez-vous à rire ;).

Cette expression, empruntée à l’anglais « to have a bun in the oven » n’est qu’une des expressions plus ou moins imagées pour désigner la grossesse.

En se renseignant, on en a trouvé plein, et des bien pire ! On vous les partage…

« Être pleine »

Oui, certaines personnes trouvent amusant d’utiliser cette expression plutôt réservée aux animaux pour bien nous faire comprendre qu’ils nous comparent à une femelle reproductrice. Haha, on adore !
Ceci étant dit, l’expression d’origine est une référence à la lune qui s’arrondit, comme le ventre. C’est nettement plus poétique.

« Avoir un polichinelle dans le tiroir »

Tout le monde ne s’accorde pas sur l’origine de l’expression. Certains pensent qu’elle vient d’une expression plus ancienne « avoir un poussin dans le ventre », qui aurait cédé la place à Polichinelle, personnage bien connu de la Comedia dell’Arte, son nom étant un dérivé de « pulcino » qui signifie poussin. D’autres pensent que l’expression est née des jouets « diable en boite » où un polichinelle jaillit d’une boite en bois, faisant référence au côté inattendu de la grossesse et du moment de l’accouchement.

Source : Giphy

« Elle ne s’est pas revue »

Merci aux Vendéens pour cette charmante expression utilisée pour parler d’une femme qui a eu deux grossesses rapprochées. Sous-entendu, elle n’a pas revu ses pieds entre les deux grossesses. Classe.

« Avoir un moussaillon dans la cale »

Expression qui vient de la chanson de Pierre Perret « Le séant déchaîné ».
« La seule fois que j’ n’ai pas démâté
Au terme d’un assaut final
La mignonne fatalement fut lestée
D’un p’tit moussaillon dans la cale »
Si vous connaissez un peu Pierre Perret, vous vous doutez que le reste de la chanson est tout aussi grivois.

« Avoir le ballon »

Inutile de vous faire un dessin pour cette expression, on comprend bien le principe !

« Avoir gobé une pomme »

Là encore, pas besoin de dessin, et c’est même un peu mignon pour une fois.

« Kinder surprise »

« La surprise est à l’intérieur »… Oui, on a compris le principe, c’était drôle la première fois éventuellement, et encore, mais là on sature…
Cela dit, si vous l’avez peint sur votre ventre pour une photo souvenir, on ne peut plus rien pour vous !

Pour continuer sur votre lancée, allez voir les superstitions qui entourent la grossesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *