Bien-être

Pourquoi la femme enceinte ronfle-t-elle ?

Pourquoi une femme qui n’a jamais eu ce souci auparavant ronfle-t-elle enceinte ? Quel est le lien entre les ronflements et la grossesse ? Comment éviter de ronfler pour retrouver un sommeil de qualité ?

On ne le dira jamais assez, profitez de dormir avant l’arrivée de bébé. Oui mais voilà, c’est parfois plus facile à dire qu’à faire. Enceinte, les nuits sont souvent agitées. Envies fréquentes de faire pipi, difficulté à trouver une position confortable, bébé qui bouge et de surcroît, bien plus souvent qu’on ne le croit, ronflements.

Est-ce que toutes les femmes enceinte sont concernées par le ronflement ?

Non, rassurez-vous ! Si vous ne ronflez pas encore, vous n’allez pas pour autant y passer. La ronchopathie (c’est le mot savant !) touche en moyenne 40% des femmes enceintes. Pour celles qui ne ronflent pas en dehors de la grossesse, les ronflements apparaissent généralement au troisième mois de grossesse, puis vont en augmentant jusqu’au sixième mois. Ils se stabilisent ensuite jusqu’à l’accouchement puis diminuent progressivement et disparaissent dans les trois mois suivants.

Pourquoi la femme enceinte ronfle-t-elle ?

Le ronflement de grossesse trouve sa cause dans le rétrécissement des voies aériennes supérieures. La prise de poids de la grossesse et à la distension de l’abdomen sont à l’origine de ce rétrécissement. Responsables de la plupart des maux de grossesse, les hormones peuvent aussi provoquer les ronflements. La femme enceinte peut souffrir de congestion nasal et de manquer d’air sous l’effet de la progestérone et des oestrogènes.

Quel remède contre les ronflements ?

Malheureusement, les solutions médicales sont assez limitées. En effet, la médecine proscrit la prise de certains médicaments et d’huiles essentielles pendant la grossesse. Mais si la gêne occasionnée est trop importante, pour vous ou pour votre conjoint, n’hésitez pas à en parler à votre gynécologue. Il pourra alors vous aider à déterminer la cause des ronflements et éventuellement vous proposer un traitement approprié.

La solution naturelle, c’est l’hygiène de vie. On se couche à heures régulières et on évite de manger trop gras (en particulier le soir). Sinon, un humidificateur d’air dans votre chambre peut limiter la congestion nasale et vous aider à mieux respirer la nuit.

Voilà, vous savez tout !

Et pour passer des nuits paisibles, pensez au pyjama de grossesse tout doux, et adapté à l’allaitement. Il y en a une belle sélection juste ici.

D’autres questions sur la grossesse ? Lisez nos autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *